Roukiata Ouedraogo

Je demande la route

 

 One woman show

 

©Fabienne Rappeneau

 

Des bancs de l’école burkinabé aux scènes parisiennes le parcours de Roukiata Ouedraogo ne fut pas un long
fleuve tranquille. C’est cette histoire, la sienne, qu’elle nous raconte ici, depuis les faubourgs de  Ouagadougou jusqu’aux salons de coiffure afro de Château Rouge.

A travers une truculente galerie de personnages campés avec brio et tendresse, « Rouki » n’omet rien ; drolatique et dramatique se succèdent avec beaucoup d’autodérision. La comédienne se délecte des clichés, moquant autant l’image des noirs longtemps véhiculée en France que les fantasmes des africains sur Paris. Ceux qui la connaissent  chroniqueuse sur France Inter retrouveront sur scène cette joie communicative et cette expressivité irrésistible qui font de Je demande la route, un seul en scène plein de fraîcheur, d’intelligence et à l’image de son interprète : lumineux.

« Un spectacle génial de drôlerie et d’humanité » L’Express

+ d’infos : https://roukiataouedraogo.com/

 

Texte et mise en scène Stéphane Eliard et Roukiata Ouedraogo / Collaboration artistique Ali Bougheraba