La leçon de français

Pépito Matéo

 

Histoire de mots

 

Tout commence par un quiproquo qui va conduire un conteur au nom pas très français dans un lieu de rétention administrative. Et c’est cette question de malentendu (mal écouté ?), qui va être au cœur de la Leçon de Français.
Alors que l’on croit tous parler le même langage, le sens des mots diffère de l’un à l’autre. Et encore davantage lorsque l’on change de régions, de pays, de latitude.
Au cours de cette aventure inattendue, on découvre que 250 milions de personnes parlent français à travers le monde et que pour autant ils ne parlent pas tout à fait la même langue. Et que pour ceux qui veulent l’apprendre c’est un chemin de croix qui s’ouvre à eux tant le français recèle de bizzareries grammaticales et autres exceptions syntaxiques.
A partir de tout ça, Pépito Matéo, illustre nom du conte contemporain, fait un spectacle aussi généreux qu’instructif. Entremêlant des contes aux récits de vie, il nous livre un moment de virtuosité, une histoire poétique de l’intégration.

« Du rire au cœur serré, Pépito Matéo conduit sans hiatus son périple, pour le plus grand bonheur du public. » La Nouvelle République

+ d’infos : https://www.pepitomateo.fr/

 

Production Compagnie Imagistoires / Production déléguée CPPC – Centre de Production des Paroles Contemporaines / Co-productions, accueils en résidence et soutiens Théâtre l’Aire Libre – Saint-Jacques de la Lande, Festival Mythos – Rennes, Théâtre des Sources – Fontenay-aux-Roses, La Maison du Conte et le Théâtre de Chevilly Larue, Festival du Conte et Maison de l’Oralité – Ville de Capbreton, Communauté de Communes Maremne Adour Côte Sud, Union Régionale des Foyers Ruraux de Poitou-Charentes, Théâtre Berthelot – Ville de Montreuil, La Mouche – Ville de Saint-Genis-Laval
De et par Pépito Matéo / Regard extérieur Nicolas Petisoff / Avec la complicité de Gwen Aduh, Maël Le Goff, Olivier Maurin / Création lumières Cécile Le Bourdonnec
Remerciements Soizic Desnos et l’association DIDA – D’ici ou d’ailleurs, Julie Métairie – Mobile Home, Le Théâtre de Chelles et le CADA de Brou et le groupe des apprenants de l’ADEB de Capbreton et Marie-José Germain qui a favorisé ce projet dès le début