Les Nuits Givrées : Sages comme des Sauvages / Malik Djoudi

Concert debout

Sages comme des Sauvages

1ère partie

 

©cDelfino

 

Ils se présentent sur scène souvent grimés, costumés pour offrir un véritable spectacle musical. Surpris, épatés et souvent séduits par cet univers bigarré, on pourrait ne pas prêter attention au contenu des chansons… Ce serait dommage car ce qui fait la richesse et la rareté de Sages comme des Sauvages c’est de nous embarquer dans un univers surprenant où le fond ne cède rien à la forme, aussi belle soit-elle.

A la base il y a un couple (Ava et Ismaël), puis un groupe. Il y a l’Europe, les Amériques, l’Océan Indien, du créole, une langue ludique et qui fait mouche, une poésie métissée, des chansons qui chaloupent. Quand on mélange tout ça les couleurs s’affolent, les choses deviennent chatoyantes, truculentes… et au bout de cette recette, des concerts étonnants et détonants qui nous font bouger, chanter, voyager.

« Résolument non conformiste, ce groupe fait partie de ceux, précieux, qui fuient les voies (trop) bien balisées pour s’aventurer sur les sentiers buissonniers et autres chemins de travers(e) » Les Inrockuptibles

+ d’infos : https://sagescommedessauvages.org/

 

Lead, guitare, percussions Ava Carrere / Lead, instruments à cordes Ismael Colombani / Basson, Sati Emilie Alenda / Percussions Osvaldo Hernandez

Malik Djoudi

2ème partie

 

©Marcel Hartmann

 

Singulier et élégant, Malik Djoudi a su devenir, en deux albums, l’un des meilleurs ambassadeurs de la scène
hexagonale. Adoubé par Etienne Daho, il reprend vaillamment le flambeau trop peu brandi d’une pop en français où les sonorités électro laissent de la place à la sensibilité et où une réalisation souvent synthétique ne sacrifie rien au texte. Celui-ci se teinte d’une poésie moderne, urbaine, rythmique et rebondit sur des mélodies qui font mouche.

Enregistré avec l’aide d’Ash Workman (Metronomy, Christine and the Queens), le deuxième album de Malik Djoudi a été encensé par la critique et lui a permis ces derniers mois de passer de l’ombre à la lumière et d’être mis à l’honneur par les Victoires de la Musique.

Sa voix haut perchée, sa  délicatesse, son univers envoûtant et onirique font de chaque concert de Malik Djoudi des moments hors du temps.

« En concert, il est tout simplement renversant » Télérama

+ d’infos : https://malikdjoudi.com/

 

Chant, claviers, machines, guitare Malik Djoudi / Claviers, machines, basse Gregory Cadu