Les Nuits Givrées : Alexis HK / Leïla Huissoud

Concerts assis

 

Alexis HK

 

Le phrasé est net, les mots sont précis. Avec une classe un peu nonchalante et décalée, Alexis HK croque en chansons les affres de l’époque, la bêtise de nos contemporains mais aussi les inespérés cadeaux de la vie.

Après 4 albums et une longue tournée consacrée à Brassens, Alexis HK revient avec « Comme un Ours », un spectacle et un disque qui célèbrent avec subtilité l’amour des mots et le meilleur de l’air du temps.

Son humour distancié, son élégance, sa voix rauque et sa verve font d’Alexis HK un artiste un peu à part et terriblement attachant.

Alexis HK : Chant, guitare acoustique, ukulélé ; Simon Mary : Contrebasse ; Julien Lefèvre : violoncelle ; Sébastien Collinet : claviers, guitares, machines ; Régie générale : Jérôme Guinel ; Régie son : Patrice Tendron, Régie Lumière : Jérémie Guilmineau/Rodrigue Bernard ; Collaboration à l’écriture : Yannick Jaulin ; Mise en scène et dramaturgie : Nicolas Bonneau ; Création lumière/ scénographie : Gaëlle Bouilly. Une production La Familia avec le soutien du Théâtre de l’Aire Libre, St Jacques de la Lande.

« On aime son humour détaché, sa distinction décalée, sa façon de croquer des personnages » Télérama

+ d’infos : https://www.difymusic.com/alexishk

 

Avec

En 1ère partie

Leïla Huissoud

 

Une voix limpide, une présence douce mais affirmée, Leïla Huissoud taquine la vie avec la pointe de son stylo. Bercée par Brel ou Moustaki, la jeune artiste en a gardé un goût pour les mélodies simples, épurées, et une appétence pour la langue française, qu’elle manie avec intelligence et sensibilité.

Depuis son Dauphiné natal elle a, en dépit de son jeune âge, déjà sillonné la France avec ses chansons en bandoulière, des petites scènes de cafés concerts au plateau télé de The Voice avec, à chaque fois, cette capacité – qui tient à sa voix ou à ses mots- de nous toucher juste là où il faut. Au cœur.

Leïla Huissoud : écriture, composition, guitare, chant ; Kevin Fauchet : arrangements ; Ludovic Micoud Terraud : création lumière ; Myriam Rivoire : scénographie

« Amusé, affûté, assumé, le verbe de cette toute jeune femme rappelle Lynda Lemay ou Anne Sylvestre » RTBF

+ d’infos : https://leilahuissoud.com