Maria Dolores y Habibi Starlight

Odyssée Musicale et Orientale

 

Voici bien longtemps que la « biche madrilène » hante les cabarets du monde entier et emporte le public dans ses aventures épiques et improbables… Après une première venue à l’Aqueduc avec le « Cabaret Extraordinaire », Maria Dolorès est de retour pour un récit musical et loufoque : suite à une douloureuse rupture amoureuse, la diva s’embarque pour Alger, première étape d’une épopée musicale et orientale à travers le pourtour méditerranéen… Ou plutôt une fuite désespérée et tout à fait délirante.

Au son du oud, des percussions, du piano, elle interprète reprises rares et compositions originales. Avec ce répertoire plus imbibé qu’un loukoum l’excentrique chanteuse nous emmène en un périple autour de la Méditerranée, de Marseille à Alger, du Sahara à l’Égypte, de la Palestine à la Turquie… Pour cette traversée du désert, elle s’accompagne d’une formation arabo-andalouse à la hauteur de son talent : Habibi Starlight.

Co-écrit et mis en scène par Gwen Aduh ; Chant et récit : Maria Dolores ; Oud, chant, séduction éphémère : Lakhdar Hanou ; Machines, chant, Number One du Raï Sentimental : Sofiane Saidi ; Percussions, chant, voyance, divination : Mounaim Rabahi ; Piano, art du silence : Samir Laroche ; Production Avril en Septembre

« Un spectacle hallucinogène, une épopée fataliste qui ferait passer Don Quichotte pour un petit joueur. » DNA

+ d’infos : http://www.mariadolores.fr/