Mon pays, ma peau

Romane Bohringer & Diouc Koma

Théâtre Récit

 

1995. Après des décennies d’Apartheid, Nelson Mandela devient le premier président noir d’Afrique du Sud… Et maintenant, comment bourreaux et victimes vont-ils pouvoir vivre ensemble ?
Après d’âpres négociations, le pays choisit de s’engager sur la voie de la réconciliation. Sous la présidence du charismatique archevêque Desmond Tutu, la Commission « Vérité et Réconciliation » va sillonner le pays, recueillant les témoignages des noirs et des blancs, des riches et des pauvres, des familles endeuillées et des assassins.

La radio nationale demande alors à Antjie Krog, célèbre poétesse afrikaner, de couvrir quotidiennement les auditions de la Commission. De reportages en reportages, à l’unisson de son pays, elle fera elle aussi – au plus intime – l’expérience de la réconciliation.

Dans une mise en scène épurée, à mi-chemin entre lecture, spectacle et témoignage, Romane Bohringer et Diouc Koma s’emparent de ce texte fort pour livrer une prestation fiévreuse qui touche directement au cœur.

« On sort du spectacle bouleversé certes, mais aussi avec le sentiment que notre regard sur le monde qui nous entoure ne sera plus tout à fait le même. » L’Œil d’Olivier

 

+ d’infos : http://www.lucernaire.fr/spectacles-passes/4459-monpaysmapeau.html

Adaptation & Mise en scène Lisa Schuster / d’après Country of my skull de Antjie Krog / Traduction Vanessa Seydoux / Avec Romane Bohringer & Diouc Koma / Création sonore Bernard Vallery / Création lumière et régie générale Thierry Capéran / Scénographie Thibaut Fack / Création costumes Marion Rebmann / Avec les voix de Aurore Déon, Djénéba Diarra, Emmanuel Gayet, Thierry Lecomte & Lazare Minoungou.